Les alentours 2014-07-06T18:43:03+00:00

Les Gorges du Verdon

L’aube se lève sur la fantastique entaille des Gorges du Verdon, au fond de laquelle serpente la rivière aux eaux d’émeraude, tandis que dans le ciel planent les vautours fauves.
Des cités de caractère telles que Saint Laurent du Verdon ou Moustiers-Sainte-Marie se découvrent parmi les collines de chênes, les coteaux et les vergers. Cinq lacs de retenue miroitent ces beautés. Des océans de lavande sur le plateau de Valensole complètent le tableau de cette nature à grand spectacle.

Moustiers Sainte Marie

Tout près du Lac de Sainte-Croix et des Gorges du Verdon, Moustiers a posé ses maisons et ses ruelles animées dans l’échancrure d’un rocher. Connu et reconnu pour sa production de faïence, le village compte encore aujourd’hui une dizaine d’ateliers dédiés à sa création.

Moustiers-Sainte-Marie puise ses racines dans une étroite relation entre l’homme et le milieu. Le village entouré de collines en restanques plantées d’oliviers se situe aux portes des Gorges du Verdon.

Le plateau de Valensole et ses lavandes.

Découvrez le grenier de notre région : le plateau de Valensole et ses champs de blé, ses oliviers, ses truffes, ses amandiers et surtout sa lavande !

Le plateau de Valensole et ses lavandes.

C’est dans le secteur des célèbres Gorges du Verdon, entre Quinson et Moustiers-Sainte-Marie que se sont installés les premiers habitants des Alpes de Haute-Provence.

Des recherches menées par les plus grands spécialistes depuis une vingtaine d’années ont permis d’établir la présence d’hommes dans la région dés le Paléolithique. Mais c’est la période du Néolithique qui nous a légué le plus de traces. De nombreuses grottes ou abris sous roche surplombant le cours de la rivière ont été occupés par l’homme. On trouve de nombreux poinçons d’os, céramiques, meules à ocre qui attestent de sa présence.